La présomption de confiance

Une organisation libérée favorise l’idée de faire confiance « a priori », non par naïveté, mais par souci d’efficacité. Installer la confiance n’est plus chose facile aujourd’hui dans une ambiance générale caractérisée par la méfiance de l’autre. Le dirigeant doit casser le cercle vicieux de la défiance, installer un nouvel état d’esprit.

« Tous entrepreneurs, c’est possible, et c’est notre responsabilité collective » nous dit Frédéric Lippi.

(Conférence TEDx La Rochelle)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>