Les chroniques de Gilbert – Libérez le temps !

S’il est une denrée rare à notre époque, c’est bien le temps. Paradoxe incroyable, avec une durée de vie que l’humanité n’a jamais connue aussi longue, la pression sur ce même temps est toujours plus forte !…

La compétitivité et la mondialisation nous ont contraints, en effet, à entrer dans une course au changement permanent. Et, couplée à la modernité, cette pression  a généré  l’émergence d’équipements de plus en plus productifs, censés nous libérer …

Et dans nos usines, cette modernité a en effet délivré les ouvriers des travaux de force qu’ils effectuaient et les a même déliés de l’équipement lui-même, pour leur permettre de surveiller son fonctionnement. La productivité s’est ainsi améliorée mais bien au-delà, la modernité leur a permis de prendre le recul nécessaire. De fait, on ne compte plus aujourd’hui  les sites industriels dans lesquels les ouvriers participent à des groupes de travail, à des opérations de progrès supportées par les techniques Lean, à des réunions de pilotage régulières … qui leur donnent sens, responsabilité et  richesse dans le métier.

Mais au niveau des strates managériales et dirigeantes, que s’est-il passé ?  La modernité a fait entrer dans leur vie de nouveaux outils, sans aucun doute aussi au service de leur productivité… Les mails par exemple qui peuvent représenter aujourd’hui jusqu’à 25% de leur temps de travail. Porteurs, le plus souvent,  de demandes de réponses quasi instantanées, ils sont alors autant d’injonctions à la prise de décision rapide et au micro-management. Modernité vous dites ? Libération ?

Autre exemple, les présentations Powerpoint … Les réunions sans support powerpoint n’existent plus … Et dans certaines cultures d’entreprise, les slides doivent être aussi léchés que ce qu’une chaîne d’impression, il y a 20 ans, arrivait à peine à produire en deux mois. Où est la productivité quand une prise de parole synthétique et bien pensée aurait été suffisante ? Quand la forme prime sur le fond ? Quand, parfois, il faut refaire ses slides jusqu’à la 26ème édition, parce que la perfection est possible ?…

Nulle envie de ma part de revenir à l’imprimerie, aux notes de services et au courrier papier… mais, comme chaque fois, les outils de la modernité et de la vitesse ont deux visages ; s’ils favorisent la prise de recul pour certains, ils peuvent empêcher les autres d’en prendre…

Toute modernité qui risque de ramener nos managers et dirigeants dans le très court terme et l’extrême précision mérite donc que l’on y réfléchisse pour que soit trouvé le juste équilibre. Certains prônent des journées sans mails ou le « slow management »…Peu importe la mode et les techniques, il s’agit de ré-apprivoiser le temps, afin que chacun puisse assumer son rôle et ses responsabilités à la bonne distance.

Pour que nos managers éclairent l’avenir et apportent leadership et énergie, il nous faut libérer le temps !

(paru en 2015)
Gilbert Lippmann
Président de Proconseil
Passionné par les organisations, je les ai accompagnées pendant mes trente années de conseil. Sur ce blog, j'explore sans contraintes différentes facettes de la responsabilisation, de l’autonomie, et de la libération.
Gilbert Lippmann on EmailGilbert Lippmann on Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>